blog abonnieren

 10.11.2014

interview du wdr avec christian rüger et reportage sur les erreurs thérapeutiques des médecins

les patients du nabo

le lundi 10 novembre, la chaîne de télévision wdr a diffusé le reportage « mut gegen macht (le courage contre le pouvoir) », qui a montré entre autres l’exemple de deux patients concernés par des erreurs médicales lors de leurs soins et qui ont appris qu’on pourrait les aider au naturheilzentrum bottrop. les naturopathes du nabo considèrent comme un devoir de s’engager particulièrement pour aider les PersonneS victimes d’une erreur thérapeutique. cela provient aussi du fait que le naturheilzentrum bottrop a souvent accueilli depuis de nombreuses années des cas similaires.

christian rüger, naturopathe et dirigeant de l’institut nabo, répond dans l’interview à des questions concernant ce thème important et explique quels sont les besoins particuliers des Personnes concernées et de leurs proches. il sait qu’on ne peut exclure totalement des erreurs thérapeutiques lors d’interventions de routine et qu’on ne peut dans la majorité des cas mettre en cause les médecins. christian rüger, qui agit aussi en qualité de conseiller psychologique au nabo, prévient en outre contre une défiance généralisée à l’encontre des médecins. « nombreux sont ceux qui me disent qu’ils ne veulent plus retourner chez le médecin. je le leur déconseille, car il ne s’agit pas de cela » explique-t-il au cours de l’entretien avec le wdr. en outre, il fait remarquer que la part d’erreurs est relativement faible par rapport au nombre et à la fréquence des interventions.

un thème d’actualité 

le thème « erreurs médicales » est fortement repris par les médias, car de nombreuses voix critiques s’élèvent contre la médecine conventionnelle. cependant, les patients ne doivent pas tourner le dos à la médecine conventionnelle dans le cas de troubles de santé multiples. les tumeurs par exemple ne peuvent souvent être traitées que par les techniques opératoires et pour certaines infections, les antibiotiques sont indispensables. en ce sens, les traitements pratiqués au naturheilzentrum bottrop complètent les méthodes de traitement de la médecine conventionnelle, sans pouvoir les remplacer dans tous les cas. en conséquence, christian rüger répond négativement à la question du wdr s’il se considère comme concurrent de la médecine conventionnelle : « nous estimons être le lien entre la médecine conventionnelle et la médecine naturelle. la médecine naturelle devrait être utilisée là où elle est possible et applicable et la médecine conventionnelle, là où elle est nécessaire. car chacun, le médecin comme le naturopathe, a son domaine exclusif de compétence. » le dirigeant de l’institut nabo reconnaît cependant  des défauts dans le système de santé. christian rüger critique le fait que les caisses de maladie ne prennent pas toujours en charge des examens préventifs complets et que des pathologies ne sont pas identifiées dans certains cas, comme le permettrait par exemple l’examen de la pression de l’oeil chez l’ophtalmologiste.

la prise de position du nabo

le ministère de la santé de la métropole de la ruhr est souvent considéré, même internationalement, comme adepte de solutions alternatives pour les cas que la médecine conventionnelle ne peut plus traiter. lorsque les médicaments et les opérations ne permettent plus de progresser, les traitements de naturopathie ouvrent de nouvelles possibilités dans le meilleur des cas.

 

Retour

*veuillez observer nos informations générales sur les thérapies que nous proposons.

contact

une bonne relation

le charme de l´unicité du naturheilzentrum bottrop : distances courtes, experts compétents assurant un contact direct, disponibilité personnelle, éloquence et complaisance, fiabilité convaincante, transparence et attention.

contact