blog abonnieren

 14.06.2017

actualités santé : câliner les vaches - 600 kilos de relaxation et de calme absolu

le naturheilzentrum bottrop a passé l’ultime test bien-être 

des bécots xxl avec les vaches et des moments émouvants pour les PersonneS et les animaux. monja et lotta regardent les visiteurs de leurs grands yeux bruns. de ces deux hinterwälder, une race de vache de petite taille avec 1m30 au garrot, émane une tranquillité incroyable. ces dames sont le calme personnifié. elles observent les événements avec bienveillance, tournent leur grande tête vers les PersonneS avec intérêt. il est permis de les caresser et c’est même encouragé. car ce samedi après-midi, l’activité prévue à la ferme sagel de bottrop kirchhellen est les câlins. câliner les vaches, pour être précis.

 

peu de fans – mais câliner les vaches attire de plus en plus de monde

le concept de câliner les vaches a vu le jour à voorst, aux pays-bas, dans la ferme de marente hupkes-boumann et de son mari jaap hupkes. depuis plus de 15 ans, ils proposent des cures de1 koeknuffelen (www.koeknuffelen.nl). les inventeurs de cette tendance nouvelle partent du postulat que les vaches sont bien plus que du bétail. les vaches sont des animaux adorables, voilà la devise des hupke. en allemagne également, de plus en plus de fermes invitent à câliner leurs vaches. le contact avec ces ruminants doux attire de plus en plus de monde chez nous aussi.

 

le langage des vaches – une terre inconnue pour bien des citadins

mais avant que les participants puissent glisser leurs doigts dans la douce fourrure des animaux bruns et blanc, ils ont droit à une introduction théorique sur les vaches en général et leur comportement en particulier par le fermier, burkhard sagel. s'y trouvent des informations précieuses sur les différentes races bovines et sur leurs besoins en matière de soin. mais les participants doivent avant tout apprendre à comprendre leur langage corporel. c'est très important avant de pouvoir entrer en contact avec ces animaux imposants. car c’est pour certains citadins une terre absolument inconnue. les câlineurs novices y apprendront que c’est un bon signe quand les oreilles des ruminants sont couchées. « si les oreilles pointent vers l’avant », nous disent les gérants de la ferme, les vaches sont à l’affût. comprendre l’autre et être prêt à se laisser faire est essentiel en la matière. le bien-être de l’animal se trouve toujours au premier plan. monja et lotta décident et établissent le type de contact. si la vache n’a pas envie, apprennent les visiteurs, elles le montrent très clairement. mais c’est rare ; la plupart du temps, elle cède à la curiosité que montrent souvent les quadrupèdes.

interdit de parler fort pendant les câlins

pour câliner une vache, il faut y aller en douceur. lentement et calmement. il est interdit de parler fort pour ne pas effrayer les bêtes. cela prend du temps, nous explique patricia noltin, partenaire de sagel et économiste diplômée, avant que les invités osent s’approcher de la vache et toucher son corps imposant. cela peut être fait debout, ou, pour les PersonneS handicapées, couché. on pourra faire connaissance avec l’animal en lui faisant sa toilette. on crée ainsi un rapport de confiance important. car ce n’est qu’en partant d’une relation de confance que l’on peut réellement sentir et échanger des câlins, de la chaleur corporelle, de la proximoté et de la tranquillité. ça n’est que dans ces conditions que les effets bénéfiques des câlins peuvent se faire sentir. les fermiers savent d’expérience ce que la fréquentation de ces paisibles ruminants peut déclencher chez les PersonneS.  « c’est une sorte de détente très particulière que l’on ressent immédiatement. »

depuis le temps, de nombreuses études prouvent que le contact directe avec les animaux fait du bien aux humains. ces possibilités sont exploitées dans un cadre thérapeutique comprenant des usages pédagogiques, psychologiques et d’intégration sociale en collaboration avec des animaux en zoothérapie. cela s’adresse à des enfants, des jeunes ou des adultes souffrants de troubles cognitifs, moteurs ou socio-émotionnels ou des troubles du comportement. les patients interagissent et communiquent avec les animaux et sur eux. le but de cette thérapie peut être le rétablissement ou la conservation des fonctions physiques, cognitives ou émotionnelles. ils se sentent mieux, leur vie respective s’en trouve embellie. c'est en tout cas la théorie. en pratique, ça peut effectivement marcher.

alzheimer et démence – les animaux peuvent ouvrir des portes

les animaux ouvrent des portes, nous aident à ralentir. un contact intense fait du bien aux PersonneS. on a pu mettre en évidence divers bénéfices sur la santé, comme l’effet positif sur la circulation sanguine. les PersonneS souffrant de démence peuvent également créer des liens avec les animaux. dans de nombreuses maisons de retraites, dans des hôpitaux et dans des foyers pour Personnes handicapées, on utilise régulièrement des thérapeutes à quatre pattes. une grande étude interdisciplinaire de l’université technique de dresde a étudié les effets des animaux sur le bien-être des PersonneS atteintes de démence sur une période de deux ans et demi. les participants étaient les résidents de deux maisons de repos. les résultats des chercheurs, sous la direction de vjera holthoff (hôpital universitaire carl gustav carus) et de frank nestmann (université technique de dresde, faculté des sciences de l‘éducation) documentent que les animaux créent un rapport même avec les PersonneS qui ne communiquent que peu ou à peine à la suite de leur maladie. ces dernières vivaient en général une vie isolée et solitaire. le contact avec par ex. des chiens de thérapie change leur comportement. non seulement ils montrent une réaction positive à la visite des quadrupèdes, mais ils prennent contact d’eux-mêmes avec eux.

l‘hormone du bien-être aide à réduire le stress

les naturopathes farid zitoun et christian rüger du naturheilzentrum bottrop connaissent le potentiel et les possibilités liées à la zoothérapie de leur longue expérience pratique. « quand on caresse un animal, cela libère de l’ocytocine », dit christian rüger. l’ocytocine est l’hormone du bien-être. « elle lutte contre les hormones du stress, comme l’adrénaline ou la cortisone », ajoute-t-il. résultat : on se détend, ce qui est bien entendu bon pour la santé. et le système immunitaire peut également s’en trouver renforcé. même l’état psychologique s’améliore quand on câline et caresse. les angoisses, les humeurs dépressives et agressives peuvent être réduites

la raison pour laquelle les vaches sont particulièrement agréables à câliner se trouve dans leur constitution. le rythme de base de ces ruminants de  pouvant atteindre les 600 kilos et nettement plus lent que celui des humains. si vous vous êtes déjà couché dans les foins pour sentir la chaleur de ces animaux et écouter les bruits de ces doux animaux les yeux fermés, vous avez sans doute hâte de recommencer. « bien entendu, les câlins avec des vaches ne remplacent aucune thérapie. », affirme farid zitoun du naturheilzentrum bottrop. mais un contact intensif avec ces ruminants paisibles permet de se détendre. les managers et les enfants, les amis des animaux et ceux qui ont une admiration craintive pour ces animaux impressionnants. réduire le stress est bon pour la santé, et voilà une nouvelle manière de faire. « en y prenant beaucoup de plaisir », selon le bilan des naturopathes.

si vous souhaitez faire une cure de câlins avec une vache pie noire, une hinterwälder ou une holsteiner, vous trouverez des prestataires dans votre région en recherchant le terme kuhkuscheln – câliner les vaches, en allemand. vous trouverez d’autres astuces, vidéos & actualités du centre de naturopathie de bottrop par les bloggeurs farid zitoun & christian rüger sur des thèmes de santé, de lifestyle to go et bien plus sur la chaîne youtube du naturheilzentrum bottrop.

Retour

*veuillez observer nos informations générales sur les thérapies que nous proposons.

contact

une bonne relation

le charme de l´unicité du naturheilzentrum bottrop : distances courtes, experts compétents assurant un contact direct, disponibilité personnelle, éloquence et complaisance, fiabilité convaincante, transparence et attention.

contact