Loading...
news

Snakemed – une thérapie avec une longue tradition

Naturheilzentrum Bottrop
Snakemed – une thérapie avec une longue tradition

Bottrop - Düsseldorf : utilisation du venin de serpent dans la thérapie moderne

Le traitement Snakemed est le résultat de plus de 35 ans d’expérience pratique et de travail intensif à Bottrop, Mühlheim an der Ruhr et Düsseldorf. Elle se base sur les résultats qui ont pu être obtenus pendant cette période. Un autre élément important du développement de la thérapie au venin de serpent a été un échange collégial permanent dans le domaine de la médecine complémentaire. Celui avec le collègue et naturopathe Norbert Zimmermann (ancien), qui exerce à Düsseldorf jusqu’en 2021, a été particulièrement important. Le naturheilzentrum bottrop entretient avec lui une relation amicale de longue date.

C’est justement pour les maladies chroniques de la peau comme la dermatite atopique, le psoriasis ou l’asthme et l’arthrite que la combinaison individualisée d’injections et d’acupuncture avec des poisons préparés homéopathiquement par serpents, araignées, grenouilles, scorpions et abeilles ou encore l’utilisation sous forme de crèmes, pommades et globules est un remède naturel précieux et éprouvé.

Hautement dilué, le traitement par injection est utilisé de manière ciblée pour traiter des pathologies inflammatoires spécifiques mais aussi non spécifiques. Même si l’efficacité de nombreux traitements naturels comme celui au venin de serpent (traitement Snake Medicine) n’a pas été prouvée par des études scientifiques, les recherches médicales actuelles et l’histoire de la médecine le montrent : Le venin de serpent est efficace!

Homme avec des gants tenant un serpent
Snakemed au centre de naturopathie de bottrop

Plus qu’un simple signe en médecine : le serpent et le bâton d’Esculape – du poison au médicament

Dans le domaine de la médecine, le serpent n’est jamais loin : depuis la nuit des temps, le soi-disant bâton d’Esculape, autour duquel s’enroule un serpent, est le symbole de nombreuses professions médicales. Il est devenu l’emblème des médecins et des pharmaciens parce que le dieu grec de l’art de guérir, Asclépios (latin : Esculape), s’appuyait le plus souvent sur son bâton entouré d’un serpent. Esculape est également le patronyme d’une couleuvre strictement protégée, qui peut atteindre deux mètres de long et que l’on ne trouve par exemple qu’à trois endroits en Allemagne : à Hirschhorn, en Hesse, à Schlangenbad (qui doit son nom aux couleuvres) et sur les pentes du Danube près de Passau vivent quelques centaines d’individus. Cependant, alors que la couleuvre d’Esculape n’est pas venimeuse, ce sont surtout ses cousines venimeuses qui ont traditionnellement une grande importance dans la médecine du monde entier.

Seringue pour traitement
Le venin de serpent en homéopathie : une alternative naturelle

Snakemed : les domaines d’application avec les toxines de vipère, de vipérine et de loutre sont nombreux – hautement dilué, le venin de serpent conquiert l’homéopathie

Le médecin Constantin Hering, né en Saxe, est aujourd’hui considéré comme l’Homme qui a rendu le venin de serpent utilisable par la médecine naturelle moderne au début du 19e siècle. Alors qu’il était étudiant, il devait écrire un essai sur la « fausse route » de l’homéopathie, mais après deux ans d’étude intensive de la matière, Hering devint un défenseur enthousiaste de l’homéopathie. Au Suriname, où Hering travaillait comme médecin Personnel du gouverneur, il a récolté le venin de la vipère d’Amérique du Sud (Lachesis muta), qui est aujourd’hui encore considéré comme l’un des principaux venins de serpent en médecine alternative. Plus tard, Hering émigra aux États-Unis et fonda en 1835, avec le médecin Wilhelm Wesselhöft, également originaire d’Allemagne, la « North American Academy of the Homoeopathic Healing Art » à Allentown (Pennsylvanie), premier centre de formation de médecins homéopathes reconnu par l’État américain. Aujourd’hui encore, l’œuvre de Hering, en particulier son livre sur les « effets des venins de serpent » (1837), est une source importante pour l’utilisation médicale de certains venins de serpent.

Enfant jouant dans la forêt - Thérapie au venin de serpent
Snake Medicine et les enfants : les enzymes du venin de serpent en tant que remèdes naturels peuvent contribuer à une vie sans symptômes en cas de maladies cutanées chroniques comme la dermatite atopique et le psoriasis ainsi que les allergies.

Snake Medicine aussi chez les enfants – l’utilisation dans la médecine naturelle moderne Aujourd’hui : les connaissances anciennes sur les vertus curatives des venins d’animaux &amp ; Co

Ayurveda est le nom de la méthode de guérison traditionnelle en Inde, dont les racines ont été posées avant notre ère. En Inde, il y a un proverbe qui dit « Le poison tue le poison« . Depuis l’Antiquité, le système de guérison de l’Ayurveda utilise les venins de serpents, de scorpions et d’abeilles pour guérir les maladies. L’une des huit disciplines de la doctrine ayurvédique est basée sur le livre de l’Agada Tantra et s’occupe de la toxicologie, l’étude des empoisonnements. Elle était déjà enseignée dans l’Inde ancienne, dans l’une des plus anciennes universités du monde, à Takshashila (Punjab).

Une injection aux effets curatifs doux : l’injection de venin de cobra – issue des enseignements de l’Ayurveda

Ce sont surtout les érudits hindous qui ont acquis très tôt de l’expérience dans l’utilisation du venin de serpent à des fins thérapeutiques. Ils savaient que le venin de serpent, administré par voie orale à très faible dose, est un stimulant très puissant et ont fabriqué des médicaments importants comme Suchikabharana (contre la peste, le coma, la fièvre, la tuberculose) ou Ardhanarisvara (en cas de fièvre persistante) à partir du venin de serpent. En Inde, au Pakistan et en Afghanistan, la doctrine Unani, basée sur la médecine grecque antique, connaissait et connaît également l’utilisation du venin de cobra comme tonique, aphrodisiaque, stimulant du foie et pour la réanimation en cas de collapsus. Aujourd’hui, l’ayurvéda fait partie de la médecine alternative traditionnelle en Inde et est enseignée dans les universités. Les connaissances sur les vertus curatives des toxines animales ont donc également été étayées par de nombreuses études modernes, notamment sur l’efficacité contre l’arthrite.

comfort
Du venin de serpent chez les enfants : Petite piqûre – injection au lieu de crèmes et de pommades

Traitement au venin de serpent : la médecine empirique et la médecine traditionnelle misent sur la thérapie avec des venins d’animaux

Bien que les venins de serpent aient déjà été utilisés avec succès dans la médecine traditionnelle indienne et chinoise, leurs composants pharmacologiquement actifs n’ont pu être identifiés jusqu’à présent qu’à 0,01 pour cent. Il existe néanmoins de nombreux médicaments autorisés à base de venins de serpent. L’inhibiteur de l’ECA Enalapril, par exemple, utilisé pour le traitement de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance cardiaque, est inspiré de peptides issus du venin de la vipère jararaca (Bothrops jararaca) brésilienne. L’eptifibatide, un anticoagulant, provient d’une protéine trouvée dans le venin de la vipère péliade d’Amérique du Nord. Un autre anticoagulant, le tirofiban, a été reproduit à partir d’un composant du venin de la vipère des sables asiatique. De nombreux autres composants de venins de serpents sont en outre étudiés dans le cadre d’études précliniques ou cliniques pour une multitude d’applications thérapeutiques. Ils constitueront également à l’avenir une bibliothèque importante pour la recherche de médicaments.D’ailleurs, la médecine traditionnelle utilise également d’autres venins d’animaux : Ainsi, on extrait du venin des escargots coniques vivant dans la mer des conotoxines qui peuvent bloquer les récepteurs de la douleur et inhiber les inflammations. Des études ont constaté un bénéfice thérapeutique en cas de cancer et de polyarthrite rhumatoïde. En Corée, le venin d’abeille est également utilisé depuis longtemps pour soulager les symptômes de la douleur et pour traiter des maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde. Une étude de synthèse coréenne datant de 2025 montre qu’il est également applicable à un grand nombre de maladies immunologiques et neurodégénératives, y compris les maladies auto-immunes et la maladie de Parkinson.

Homme musclé au torse nu
Venin de serpent – la médecine traditionnelle, comme les naturopathes, utilise elle aussi des venins d’animaux dans la thérapie Snakemed

Désensibilisation à partir de solutions très puissantes : Stimulation de l’autoguérison – Potentiel et pouvoir de guérison des toxines animales et autres

Le traitement Snakemed : thérapie combinée d’acupuncture et d’injections de venins d’animaux – crapauds, serpents, scorpions ainsi qu’araignées et abeilles dans le cabinet de naturopathie

Au centre de naturopathie de Bottrop, les poisons de serpents représentent pour une bonne raison un point fort naturel du traitement. L’expérience de l’institut de médecine alternative dirigé par les naturopathes Christian Rüger et Farid Zitoun montre que Snakemed est un atout dans la lutte contre les maladies chroniques. L’industrie pharmaceutique extrait du venin de différentes vipères et couleuvres plus de 40 essences qui sont utilisées pour traiter un grand nombre de maladies : Dans le cas de maladies chroniques telles que les rhumatismes, l’asthme, les névralgies (douleurs chroniques), les migraines ou la maladie de Crohn, ainsi que dans le cas de allergies (comme par exemple : le rhume des foins) et de diverses maladies dégénératives de l’œil, les patients font souvent état d’un soulagement ou même d’une amélioration de leur état de santé ou de leurs symptômes. Des patients ont bénéficié de la thérapie au venin de serpent, notamment grâce au travail de notre collègue Norbert Zimmermann (naturopathe à la retraite), basé à Düsseldorf. En principe, une première présentation détaillée avec un bilan (examen de base) sert de base à l’élaboration d’un plan de traitement approfondi et individualisé avec un traitement initial. En outre, on y discute en détail de la fréquence des injections de minuscules doses d’essences ou, pour les petits patients, de leur administration sous une forme adaptée aux enfants.


Naturheilzentrum Bottrop
A propos des auteurs
Naturheilzentrum Bottrop
... un centre de santé innovant, un lieu de détente, une institution de naturopathie. beaucoup de cœur et d'engagement passionné associés à des compétences spécialisées forment le noyau de nabo. en un clic, vous trouverez de bons conseils dans le blog santé : conseils d'experts, informations et nouvelles du monde de la médecine alternative. rien n'est laissé de côté. des connaissances pratiques dans le but d'encourager activement la santé. les patients ne sont pas les seuls à en profiter.
Contributions actuelles
Une loutre de corail s'enroule autour de la main Shape
News
11 min.
Médecine naturelle et allergies - La puissance du système immunitaire

Près d'un tiers des adultes et un cinquième des enfants souffrent d'au moins une maladie … Lire la suite

Main portant des lunettes de soleil devant une prairie d'été et un ciel bleu Shape
News
5 min.
Allergie au pollen et problèmes de peau : Snakemed - un sujet d'actualité - c'est ce qui compte maintenant

Heinrich Heine trouvait que l'été allemand n'était qu'un hiver peint en vert. Bien sûr, l'Eifel … Lire la suite

Actualités de la naturopathie - Une peau en harmonie Shape
News
9 min.
Que ce soit à la plage sous les palmiers, dans un parc ensoleillé ou sur la terrasse de la maison : l'été est là et notre peau aspire au soleil !

Mais le magnifique temps estival peut aussi avoir son côté sombre, notamment pour notre plus … Lire la suite


Prise de rendez-vous

Confirmation de rendez-vous

Notre établissement est un cabinet sur commande uniquement.

Conseil : Ton rendez-vous est urgent ? Veuillez l'indiquer lors de votre réservation


  • de
  • en
Dots
Top