blog abonnieren

 22.05.2017

insomnie en allemagne – 80 pour cent des gens ne trouvent pas le repos la nuit

au naturheilzentrum bottrop, on s’attaque aux troubles du sommeil par des méthodes naturelles

si vous dormez mal la nuit, vous avez du mal à être actif le jour, vous êtes moins productif et moins créatif. le sommeil est indispensable à notre organisme. on ne peut absolument pas s’en passer. la fréquence cardiaque, la tension, le métabolisme diminuent, même la température corporelle baisse quand nous dormons. des processus vitaux. l'activité cérébrale est modifiée. un bon sommeil est essentiel pour la régénération, il renforce notre système immunitaire. si nous dormons assez – cela correspond en général chez une Personne en bonne santé à six à huit heures par jour – nous pouvons entamer la nouvelle journée dans de bonnes conditions. 

bien des choses se produisent quand nous dormons. le cerveau est l’organe qui reste le plus actif. « toutes les nuits, le disque dur est nettoyé », explique le naturopathe farid zitoun avec un clin d’œil. les informations dont nous n’avons plus besoin sont effacées. les souvenirs, les connaissances ou les images importants sont transférés de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme afin de rester disponibles. « la théorie selon laquelle on apprend en dormant n’est pas complètement fausse », nous dit l‘expert en santé du naturheilzentrum bottrop. un livre glissé sous l’oreiller ne sert à rien du tout. « mais il est utile de revoir les points essentiels d’une réunion importante ou d’un examen en début de soirée. notre cerveau est stimulé pendant la nuit et il enregistre les informations au bon endroit. »

les anticorps se forment pendant la nuit

bien dormir est également essentiel pour un système immunitaire efficace. nos défenses sont renforcées pour protéger notre corps de toutes sortes d’infections. la majorité des anticorps dont nous avons besoin sont fabriqués pendant la nuit, lorsque nous dormons. régénération, détente et bien-être – voilà d’autres choses étroitement liées au sommeil.

les nouveau-nés dorment jusqu’à 16 heures par jours, les jeunes ont besoin d’au moins 8 à 9 heures. la science peut également expliquer cela : « quand nous dormons, les hormones de croissance sont distribuées dans le corps en plus grande quantité. cela est le cas non seulement chez les humains mais également chez tous les jeunes mammifères. l'hormone de croissance gh ne sert pas seulement à aider les petits à grandir. elle constitue un élément clé dans la construction des muscles et des os. » plus nous vieillissons, moins nous avons besoin de sommeil. « à partir de 60 ans, on dort de moins en moins », dit farid zitoun. mais le temps n’est pas le seul facteur à déterminer la qualité de notre sommeil. « de nombreux facteurs influencent notre sommeil », explique son collègue de bottrop, christian rüger.

quatre ou cinq cycles de sommeil par nuit sont la norme

pendant une nuit normale, nous enchaînons quatre ou cinq cycles de sommeil, qui durent en moyenne 90 minutes. un cycle de sommeil comprend des phases de sommeil léger et de sommeil profond ainsi que du sommeil paradoxal, pendant lequel nous rêvons. on peut voir de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur du corps. « pendant les phase de sommeil léger et de sommeil profond, nous sommes détendus ; la fréquence cardiaque et la respiration ne recommencent à augmenter que pendant le sommeil paradoxal. la tension aussi. nous rêvons, et les tests en clinique du sommeil montrent une activité cérébrale accrue. les yeux sont également visiblement actifs. ils bougent derrière les paupières fermées », explique christian rüger du cabinet de naturopathie. ces mouvement donnent son nom à cette phase de sommeil en anglais : rapid eye movement (rem), ce qui signifie mouvement rapide des yeux. cette phase de sommeil profond est essentielle pour un sommeil reposant. elle commence en général après 20 à 30 minutes de sommeil. la première phase de sommeil profond de la nuit, selon les recherches effectuées en clinique de sommeil, est également toujours la plus longue. sa durée diminue à chaque cycle suivant.

mal dormir peut rendre malade

si notre sommeil est déréglé, notre santé peut en pâtir. plus de 80 maladies, comme l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, l’insomnie et l’hypersomnie peuvent provenir de troubles du sommeil. nous sommes nombreux à souffrir de ces problèmes. 80 pour cent des allemands ont un sommeil problématique. « l’allemagne dort mal – c’est un problème dont on ne parle pas assez » selon un rapport de santé de la dak en 2017 (https://www.dak.de/dak/bundesthemen/muedes-deutschland-schlafstoerungen-steigen-deutlich-an-2108960.html). ce dernier vient de paraître et il montre que ce problème s’accroît. en 2010, une première étude sur le sujet avait été publiée. les chiffres sont en nette augmentation depuis. de 66 pour cent chez les Personnes de 35 à 65 ans. 5200 Personnes adultes de 18 à 65 ont répondu à l’étude actuelle, dont 80 pour cent a indiqué avoir souvent des problèmes à s’endormir ou à bien dormir. un employé sur dix souffre de troubles sévères du sommeil, d’insomnie. voilà une augmentation nette par rapport à 2010 : 60 pour cent de cas supplémentaires d’insomnie selon la nouvelle étude.

rituels du coucher : la télévision et l’ordinateurs sont proscrits

« c’est une évolution inquitéante », résument les spécialistes en médecine alternative farid zioun et christian rüger. car si on ne dort pas bien, on court un risque accru de développer une dépression ou des angoisses. mais seulement 4,8 pour cent des Personnes interrogées prennent leurs troubles du sommeil ou de l’endormissement au sérieux au point de consulter un médecin. nombre d’entre eux tentent d’y remédier avec des somnifères sans ordonnance. il faut souvent les prendre sur une longue période.

afin d’éviter qu’un petit problème se transforme en trouble du sommeil, le centre de prévention et de rééducation de bottrop se sert entre autres d’explications et de rituels de coucher. « l’étude de la dak montre que la forte charge de travail est l’une des raisons pour la croissance des troubles du sommeil », dit farid zitoun. le stress et une vie professionnelle chargée, le fait d’être joignable à tout moment sont des choses qui nous empêchent de trouver le repos la nuit. « notre corps a besoin de temps pour déconnecter après une longue journée de travail et se préparer au sommeil. » nous ne pouvons pas nous mettre en mode sommeil d’un claquement de doigts.

on dort mieux de 16 à 18 degrés

le truc des naturopathes de bottrop: les affaires professionnelles sont à proscrire avant d’aller se coucher. une heure de transition est indispensable. « donc il ne faut pas vérifier ses e-mails ni planifier le lendemain au bureau en allant au lit. » les rituels de coucher sont également utiles. « c’est à chacun de décider pour soi à quoi ils ressemblent. l'un ira faire un petit tour dans le jardin, s’occuper de ses plantes. l'autre savourera la vue sur les toits de la ville depuis la terrasse en toute conscience. » ce qui compte, c’est la répétition.

mais nos loisirs ne sont pas forcément plus reposants. 83 pour cent des Personnes interrogées dans l’étude ont déclaré qu’ils regardaient des films ou des séries à la télévision ou sur leur ordinateur avant d’aller se coucher. contre-productif, nous disent les experts de la santé. tout comme l’alcool, les cigarettes et les repas tardifs. se coucher régulièrement à la même heure serait bien plus important. cela permettrait d’établir un rythme de veille et de sommeil régulier. les exercices de relaxation peuvent aider à réduire le stress et à détendre le corps et l’esprit. « et bien entendu, il faut que l’atmosphère s’y prête. créez un environnement agréable pour dormir. » de bonnes conidtions : de l’air, l’obscurité et une température ambiante de 16 à 18 degrés.

Retour

*veuillez observer nos informations générales sur les thérapies que nous proposons.

contact

une bonne relation

le charme de l´unicité du naturheilzentrum bottrop : distances courtes, experts compétents assurant un contact direct, disponibilité personnelle, éloquence et complaisance, fiabilité convaincante, transparence et attention.

contact