blog abonnieren

par  23.06.2020 (commentaires : 0)

Histoires d’animaux autour de l’oreille – un enseignement pour les acouphènes et la naturopathie ?

Des nombreuses oreilles captivantes du zoo de Duisburg et de ce que nous pouvons en apprendre

Bien le bonjour de Duisburg ! Je m’appelle Christian Schreiner et je travaille comme attaché de presse au zoo de Duisburg. Bien que mon travail m’amène à communiquer principalement avec des humains, j’entre souvent en contact avec les divers incroyables animaux de notre zoo.

Travailler avec des animaux me remplit de joie. Leur diversité, surtout, ne lasse pas de m’étonner. Lorsque les naturopathes Farid Zitoun et Christian Rüger de Bottrop m’ont récemment contacté pour tourner une vidéo sur les oreilles de notre zoo, j’y ai vu l’occasion idéale de me pencher plus avant sur le monde passionnant des oreilles dans le règne animal. Il regorge en effet de toutes sortes de faits passionnants. Peut-être même que nous autres humains pouvons en tirer des enseignements ?

Écouteurs et acouphènes – pourquoi ne pas faire l’antilope ?

Saviez-vous que les éléphants d’Afrique utilisent leurs oreilles pour réguler leur température ? Lorsqu’il fait très chaud, le sang afflue plus fortement dans leurs oreilles. Si l'éléphant agite ensuite ses oreilles, la transpiration s'évapore plus rapidement. La fraîcheur produite refroidit en retour le sang dans le corps. Ingénieux, n'est-ce pas ? Aucun éventail ne peut rivaliser avec ce système.

Autre fait captivant : les oreilles des antilopes du zoo de Duisburg tournent à 360°. Elles peuvent ainsi entendre les animaux tout autour d’elles sans bouger la tête. Leurs oreilles sont en outre si sensibles qu’elles peuvent repérer les prédateurs à une distance extraordinaire. Nos oreilles humaines ne sont pas tout à fait aussi sensibles. Ça ne veut pourtant pas dire que nous devons sans cesse les abrutir de bruit. Il y a peu de temps, j’ai lu un rapport sur le danger des écouteurs pour nos oreilles : https://www.quarks.de/gesundheit/so-schaedlich-sind-kopfhoerer-fuer-deine-ohren/

Voici quels dangers les écouteurs internes In-Ear peuvent représenter pour notre audition

Un bruit trop fort peut même causer une perte d'audition ou un bourdonnement dans les oreilles (acouphènes). Si, comme l’antilope, nous nous concentrions plutôt sur les douces rumeurs de notre environnement, nous pourrions profiter de tous les merveilleux sons qui nous entourent en été.

Les animaux souffrent eux aussi de surdité avec l’âge

En parlant de sons merveilleux, si vous visitez le zoo de Duisburg, vous pourrez en entendre une large variété. Par exemple, les cris des otaries sont difficiles à manquer. Si vous attendez devant le bassin pendant longtemps sans les entendre, vous être vraisemblablement devant les phoques, nettement plus silencieux. Vous pouvez les différencier des otaries en observant leurs oreilles : les otaries présentent des oreilles externes nettes, tandis que les phoques n’ont que des trous ronds. Quand je pense aux phoques, me vient un autre parallèle fascinant entre les animaux et les humains. Au zoo de Duisburg, nous avons une femelle phoque du nom de « Oma », « Mamie en allemand ». Et elle mérite bien son nom, car elle a atteint l’âge respectable de 46 ans. Un âge pratiquement pharaonique pour les phoques !

La malentendance en vieillissant – un phénomène existant également dans le monde animal

Comme pour les humains, la capacité auditive des animaux peut également s'affaiblir avec le temps. Oma est même complètement aveugle et sourde et ne peut s'orienter dans le bassin qu'à l’aide de ses moustaches. Mais il n’a pas été facile de s’en rendre compte – après tout, on ne peut pas lui demander.

Nous n'en avons eu la certitude qu'après un test auditif. Et oui : il y en existe un pour les phoques ! Cet détail aussi me rappelle les humains, car si beaucoup d'entre nous entendent moins bien avec l'âge, nombreux sont ceux qui ne savent même pas que, selon les critères médicaux, ils sont en fait déjà considérés comme malentendants, comme le rapporte l'Office fédéral allemand des statistiques : http://www.gbe-bund.de/pdf/Heft29_und_Wertetabellen.pdf

Nous, les employés du zoo, pouvons effectuer un test auditif chez notre médecin du travail.

Les acouphènes – une conséquence du stress ? Le koala l’indique avec ses oreilles

Stress (du koala) et acouphènes – naturopathie et enseignements du règne animal

Le même rapport indique également que le stress peut engendrer une perte auditive ou des bourdonnements d'oreilles (acouphènes). Il n'est pas étonnant que dans notre vie quotidienne trépidante, de nombreuses Personnes puissent souffrir d'acouphènes ou de surdité soudaine. Personnellement, je trouve l'approche naturelle très séduisante, car elle peut nous apprendre à nous détendre à l’aide de diverses techniques. Nous pouvons nous inspirer des animaux, qui sont généralement beaucoup plus détendus.

Cela vaut également pour les koalas, du moins la plupart du temps. Mais si ces animaux sensibles sont stressés, on le voit immédiatement à leurs oreilles. Quand les koalas sont nerveux, ils commencent à remuer leurs oreilles. C'est fou comme le cercle se referme, n'est-ce pas ? Dans notre zoo, nous avons installé une épaisse vitre blindée dans l'enclos pour protéger les animaux des bruits gênants.

Le YouTubeur et naturopathe Christian Rüger au zoo de Duisburg à propos du thème du mieux entendre

J'espère que vous avez apprécié cette petite excursion dans le royaume animal. Peut-être en avez-vous-même tiré un enseignement pour votre vie quotidienne. Si vous avez envie d'un nouveau voyage dans le monde des animaux, venez nous rendre visite au zoo de Duisburg. Dans notre salle tropicale Rio Negro, par exemple, vous pouvez tendre l’oreille et découvrir les sons passionnants de la forêt tropicale sud-américaine.

De mon côté, j’aimerais entendre vos expériences et vos histoires d’animaux, d’oreilles, d’acouphènes et de naturopathie. Avez-vous déjà eu à faire à ces sujets en Personne ? Laissez-moi un commentaire. Je serais heureux d'avoir de vos nouvelles et peut-être de vous accueillir bientôt au zoo de Duisburg !

À bientôt,

Euer Christian Schreiner

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Vous pourrez en lire plus sur les maux d’oreilles d’autres types dans les news du Naturheilzentrum dans l’article maux d’oreilles et naturopathie.

à propos de l'auteur

Gastautor Christian Schreiner

L'auteur invité Christian Schreiner

… savait déjà enfant qu’il voulait absolument travailler dans un zoo. Désormais âgé de 31 ans, il a passé un master en biologie de l’université de la Ruhr de Bochum avant de se tourner vers la communication dans les zoos de Krefeld puis de Duisburg. En tant qu'attaché de presse, il se sent parfaitement heureux de faire découvrir la diversité de la nature et la protection des espèces aux personnes. En privé, l'ancien éleveur de dendrobates aime plonger et cuisiner.

Retour

Ajouter un commentaire

blog nabo | naturheilzentrum bottrop

la communication dans le respect

l'équipe nabo invite à échanger les expériences, les articles et les avis dans le blog via la fonction de commentaire. l'échange doit être libre, ouvert et amical. veuillez écrire vos commentaires toujours avec respect et en rapport avec le thème même si vous ne partagez pas l'avis exprimé dans les autres articles. la possibilité d'écrire des commentaires sur les articles de blog se rapporte exclusivement aux thèmes qui y sont traités. en cas de questions particulières sur des thérapies ou des pathologies individuelles et en cas de remarque concernant le naturheilzentrum bottrop, entrez en contact avec nous ou écrivez-nous

*veuillez observer nos informations générales sur les thérapies que nous proposons.

contact

une bonne relation

le charme de l´unicité du naturheilzentrum bottrop : distances courtes, experts compétents assurant un contact direct, disponibilité personnelle, éloquence et complaisance, fiabilité convaincante, transparence et attention.

contact